de la Vallée de l'Aisne

de la Vallée de l'Aisne

Colley à poil long

Il était une fois

Il était une fois une petite fille à la fleur de ses six ans qui avait annoncé à ses parents que plus tard, quand elle serait grande, elle aurait plein de colleys.


Cette petite fille, c'était moi. Passionnée de ce chien, j'ai réalisé mon rêve.


Mon premier colley, je l'ai eu en cadeau de mariage par ma soeur, jusque là, mes parents n'étaient pas trop surpris. Quelques temps plus tard, j'avais autour de moi quatre colleys, trois malheureux que j'avais recueilli, tous au LOF. Mais loin à ce moment pour moi l'idée de faire de l'élevage, jusqu'au jour où mon maris qui m'a toujours tout cédé sur ma passion m'a fait comprendre qu'avec un seul salaire, il était difficile de nourrir et gâter autant de chiens, surtout que je n'avais pas l'intention d'en rester à quatre. A chaque fois que j'avais un nouveau Colley, je lui disais: « Un de plus, ça ne se verra pas. »; Mais cela commençait à se ressentir. De là mon idée est née de faire un élevage au LOF, de qualité si possible, et de pouponner plein de bébés. J'ai décidé de faire des bébés à Chephrenn avec un mâle pedigree vu sur une petite annonce, mais celui-ci n'a pas voulu, et mes mâles étaient beaucoup trop vieux; A défaut, elle a été saillie par un mâle sans LOF, mon idée était de vendre les chiots et acheter deux femelles au LOF. En ce temps là, je ne savais pas qu'il existait des expositions et un club. Mes deux petites puces sont arrivées à la maison : Esmeralda et Emma.


Ma chienne Chephrenn n'a jamais eu de bébés, elle a fait une péritonite.


C'est là que mes parents ont commencés à s'inquiéter de savoir quelle folie m'avait prise de m'entourer d'autant de Colleys. Ils avaient peur qu'un jour, je ne m'en occupe plus; Et le début de ma reproduction étant un échec, personne ne comprenait que je persévère. (à présent, tout va mieux...). Ils ont compris que je ne saurais vivre sans mes colleys autour de moi et chez moi. J'ai donc eu mes premier bébés avec Esmeralda et Emma, avec mon mâle Calypso que j'avais acquis un peu plus tard.


Un jour , à ma première exposition, grand fut mon désarroi lorsque je me suis aperçue que mes chiens étaient très classiques avec quelques défauts, moi qui voulait avoir de beaux chiens, j'ai donc décidé de m'améliorer pour être fier de mes petits, et que mes clients aient un beau et bon chien.


Dans la même année, j'ai acquis trois chiens qui marqueront mon élevage et mon coeur à vie:


Hasting de la ferme des blés dorés, un superbe tricolore, une merveille à mes yeux que j'avais vu pour la première fois en exposition à Charleville-Mézières, il avait un an. Quelle joie lorsque Georgine m'a proposée de me le vendre à ses trois ans ! Je n'ai pas hésité une seule seconde malgré la mauvaise réputation que beaucoup lui avait faite... Que des « on-dit » ! Un merveilleux chien. Il sera mon idole à vie.


Just Mine Macho de Karlisa, que j'ai vu à ses un ans, à l'exposition de Reims accompagné de son frère (J'ai eu un plaisir à l'exposer, il est devenu Champion du Luxembourg.).




Macho, 2ème RCACL à Luxembourg lors du Championnat d'Europe en 1996


– En arrivant chez mademoiselle Huchon pour prendre Macho, j'ai craqué sur une superbe petite boule de poils très énergique: Jazz Blues de Karlisa qui nous a quittée trop tôt, décédée à la suite d'une césarienne. C'est la digne et admirable mère de nos deux étalons, Millésime 96 de la vallée de l'Aisne (père: Hasting) et Norky Gold de la Vallée de l'Aisne (père : macho).


 


Mon chemin a continué de faire différends mariages avec le cocktail de mes deux étalons Macho et Hastings, que vous retrouverez dans tous nos pedigrees. Pour continuer la prochaine génération, j'ai acquis un mâle venant d'écosse : Roughrigg Reluctant Hero. Je l'attendais depuis longtemps, son pedigree est très intéressant pour moi. Pour le moment, Hero n'est pas spectaculaire, très désordonné en exposition. Mais ses bébés ! Ah, c'est magnifique... A présent, vous pourrez suivre l'évolution de l'élevage, de nos nouvelles recrues, de nos résultats d'exposition et ceux de mes chiens sur ce site qui, je l'espère, vous plaira."